Retour sur une re-naissance en enfantant

C’était il y a un an. Je ne dirais pas que le temps passe vite, car pour moi, il passe, il est là, immuable, ce sont plutôt les choses qui évoluent. Et j’aime être dans la danse de cette vie, qui devient de plus en plus belle, intense, authentique et pleine de sens.

Et cette vie a pris une tournure importante il y a un an, lors de la métamorphose pour une naissance, celle de ma fille, et celle d’une nouvelle version de moi-même, sortie de sa chrysalide. Une version de moi à la fois plus forte et à la fois plus pure, manifestant de plus en plus qui je Suis, qui je redécouvre au fil de mon cheminement. Et l’aventure, la danse de l’enfantement et de la mise au monde de ma fille aura eu cet impact fort en moi-même. Il m’a été demandé de symboliser en deux mots avec du recul comment je me représente cet enfantement. Il m’est venu spontanément Force et Fierté.

De la Force car dépasser mes peurs profondes et les douleurs importantes a été un réel challenge, préparé pendant toute la grossesse avec un travail sur moi, et vécu avec intensité le jour J. J’ai été amenée à puiser en moi toute la force, la foi, la détermination pour dépasser la douleur, les émotions, et garder un calme et sang froid remarqués, pour rester quoi qu’il arrivait dans le moment présent, en intense connexion avec mon corps et cet enfant sur le chemin. En ces instants il n’y avait plus de théorie, de lectures, de rêveries, de pauses contrôlées, mais seulement une confrontation intense et directe avec la Vie incarnée, dense et charnelle qui exécute son ballet pour accueillir un nouvel Être sur cette Terre. Un face à face avec la Vie, la Mort, l’éphémère et l’infini, qui déroute, qui intériorise, qui ancre comme jamais l’ëtre infini dans son corps de matière. Et là, le souffle, les sons, les mouvements, les visualisations, outils magiques invités par l’inspiration, les guidances subtiles, ou les souhaits du corps, ont été d’une grande aide. Oui la Force, car j’ai autant appris par l’expérience inévitable à me dépasser et puiser en moi des ressources, une force de Lionne pour la Vie qui ne s’expriment pas tous les jours, qu’à écouter avec respect et entièreté les signaux de mon corps, de mon âme, Être tout entier, et de cet enfant. Cette force, je sais qu’elle est là en moi, prête à être sortie autant pour déplacer des montagnes, qu’à oser être et assumer qui je suis sans limitations, à oser me battre pour ce en quoi je crois, pour le respect de la Vie et du vivant, de nos libertés. Cette force m’a permis de puiser en moi l’énergie pour affronter des premières semaines très difficiles, avec beaucoup de pleurs, de cris de mon enfant, de doutes, détresse et fatigue intenses, et réussir à dépasser cette situation, retrouver la foi et la paix en moi, et accueillir l’aide, l’intuition, des solutions, en étant en connexion avec moi-même, mes guidances, mon enfant.

Cette force me nourrit également quotidiennement pour créer ma vie en cohérence avec qui je suis, mes valeurs et aspirations profondes et premières. Cette force me donne des ailes pour réussir à vivre cette nouvelle vie, où un élan en moi intense me pousse sans concession à ajuster l’intérieur avec l’extérieur, pour une vie authentique et sublimée.

Et quant à la Fierté, un mot qui sonne mal, que j’ai dû assumer pour oser l’exprimer, et dépasser une réticence polie à le dire, car oui, une part de moi n’ose pas l’avouer, oh que cela fait prétentieux d’être fier. Pourtant cette fierté est salutaire, elle est là, présente, belle et noble. Elle guérit aussi une part de moi qui en a toujours manqué, de confiance en soi, plutôt que de fierté. Nuances des mots, c’est bien de cela qu’il s’agit, une confiance en soi regonflée, par une nouvelle image de soi plus forte et assumée, ayant incarnée dans chaque cellule et souffle ses convictions et aspirations. Sans aucun jugement pour le parcours des autres, je parle bien ici de mon propre regard sur mon histoire. Et je me dois d’oser dire que j’éprouve cette fierté toute simple et forte d’avoir réussi à accomplir mon souhait si cher, de donner la vie à ma fille le plus naturellement possible, dans l’amour, dans l’intensité, dans la connexion et la pleine conscience. Je suis fière d’avoir réussi malgré les difficultés, doutes, peurs, douleurs. Et cette fierté, cette confiance en moi me permet de me sentir plus forte intérieurement, une montagne de soleil et de confiance. Elle améliore l’image que j’ai de moi même pour me donner encore plus d’amour et d’estime.

navajo5

Je suis également heureuse et immensément reconnaissante d’avoir pu vivre la naissance ainsi, sans problèmes pour ma fille ou moi, et qu’elle m’ait autant transformée intérieurement. C’était mon souhait profond, de vivre cette expérience chamaniquement, pour une transformation profonde.

Toute ma gratitude va encore à tous ceux qui nous ont accompagné, et surtout cette formidable équipe que nous avons constituée e avec mon compagnon et cette âme naissante. Grâce à l’haptonomie, nous avons noué pendant la grossesse une forte relation physique et subtile tous les trois, créant un cocon de confiance et de soutien, une bulle d’amour autour de nous et de ce cheminement ensemble. Ces liens, cette écoute et connexion ont été le fil rouge de cette aventure de l’enfantement, au cœur de l’action, en toute discrétion et intensité. Une connexion présente. Merci. C’était Beau et Intense. La Vie dans toute sa fougue et intensité. Immense gratitude dans mon coeur d’avoir vécu cela.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s